Search

Evocom Consulting

Décrypter l’autorité sur son lieu de travail

Certaines personnes ont tendances à faire dégager de leur auteur de la dominance. Nous allons voir les gestes corporels qui peuvent traduire cette attitude.

Commençons par le regard, qui lui peut installer rapidement de la gêne et pousser son interlocuteur à détourner le regard. Les personnes qui apparaissent come les plus dominantes fixent plus souvent leurs interlocuteurs, qui détourne davantage le regard.

Ce comportement de domination a toujours été considéré comme un signe de défi. Chez les primates, seul le mâle dominant peu regarder ses congénères dans les yeux.

L’intonation de la voix peu être un indicateur face à votre interlocuteur. Plus la voix est basse, plus la personne qui s’exprime est perçue comme dominante, à la fois physiquement et socialement.

Parler avec des gestes amples est un signe de confort et d’autorité car la personne occupe une plus grande zone d’espace. En position debout, la personne peut afficher son autorité en accompagnant son discours avec une seule main, le menton relevé et se toucher la cravate ou réajuster sa veste.

Et pour finir, la personne qui souhaite vous montrer son autorité vous serrera la main avec fermeté, un bras peut développé car il vous oblige à rentrer dans sa zone de confort et peut l’accentuer en posant sa deuxième main sur votre épaule, dos ou avant bras en guise de politesse.

D’autres signaux corporels peuvent vous faire penser que la personne est autoritaire ou vous affirmer son autorité.

Pour cela, inscrivez-vous à la formation de la Synergologie, discipline du langage corporel et de la communication non verbale.

Sur www.evocom-consulting.fr