Search

Macron & Poutine

Vladimir Poutine et Emmanuel Macron répondent aux journalistes.

Emmanuel Macron reçoit le président de la Russie au fort de Brégançon avant le G7 à Biarritz auquel Mr POUTINE n’est pas convié.

A la première question de la journaliste « Considérez-vous la France comme un allié ? », on peut observer plusieurs signaux corporel qui vont indiqués l’état émotionnel des 2 chefs d’état.

Dans un premier temps, on peut observé une tension interne de Mr POUTINE en observant ses pieds. On appel se signal corporel un BP_FREIN. Ceci peut indiquer un désaccord interne avec la question de la journaliste. A l’évocation de la région en Syrie, Mr POUTINE hausse ses sourcils (mise à distance de la situation) et les coins de sa bouche tombent, Il peut s’agir d’amertume ou de l’expression d’un mal-être.

A l’observation de ses signaux corporels, on peut être amené à dire que le président Russe n’est pas à l’aise à cet instant.

Le JCPOL, un mot que Mr MACRON a dû mal à entendre. Il fait une microdémangeaison du menton (Dubitatif), il laisse paraître un lapsus gestuel en se grattant la zone avec son majeur. Ce type de lapsus indique la fuite d’une information sous la forme d’un geste culturel non maîtrisé.

Le dernier signal corporel (microdémangeaison sous l’aisselle gauche) observé chez le président Russe, indique une forme d’incapacité à donner une réponse adaptée à la question.

Quand Mr Macron évoque le sujet Ukrainien, Vladimir POUTINE fait une microdémangeaison sur le côté droit du cou mais avec la main gauche. Ce n’est pas le chemin le plus cour pour le corps mais cette stratégie corporelle indique dans un premier temps un protection envers son homologue et une envie de sortir de la situation (contexte ukrainien) de ne pas vouloir en parler.

Le sujet commence vraiment à l’énerver, son corps l’indique par son raclement de gorge.  Le raclement de gorge laisse présager que le sujet évoqué est difficile ou qu’il pose problème.  La question du G8 dépend de la situation Ukrainienne, Mr POUTINE relève son sourcil gauche. Ceci indique qu’il met à distance une fois de plus la situation Ukrainienne.

Mr MACRON évoque les relations diplomatiques avec la Russie « Qui entretien un commerce profond ». A ce moment là, Mr POUTINE fait une microdémangeaison sur sa joue côté droit (envie de mordre). Les propos du président de la France énervent sérieusement Mr POUTINE concernant  leur relation. On peut supposer qu’elles ne soient pas si profondes que ça. De plus, on retrouve toujours le raclement de gorge.

Mr Macron impose aux journalistes une dernière question mais celle-ci  semble poser problème pour le président français. A l’évocation d’un accident nucléaire, le président français semble chercher du regard le président russe et il fait une microdémangeaison sous le nez. Le geste commence sous la narine gauche et fait un va et vient. Mr Macron semble occulter certaines choses suite à la question.

Avant de donner la parole au président russe, il effectue une moue avec sa bouche. Il marque un certain scepticisme et dubitatif sur le sujet.

 

Une remarque importante dans cet entretien que j’ai pu entendre.

 

Quand  Mr Macron parle de son homologue, il dit « Mr POUTINE » alors qu’à l’inverse quand Mr POUTINE parle de son homologue français, il dit « Mr le président ».

On peut constater une mise à distance du président Russe envers le président Français.

 

Après avoir vu ces passages vidéo et relevé les signaux corporels observés, on peut se poser plusieurs questions si on était à la place des journalistes mais 2 questions peuvent sembler central.

 

Quand est-il de leur rapport diplomatique ?  Quelles sont les conditions diplomatiques que demandera Mr MACRON pour que la Russie réintègre le G8 ?